observatoire  BEAUREGARD
> Valorisation concertée des centres urbains <
| Perception Citoyenne | Perception Technique | Démarche Participative | Activités | Infos Utiles |
Vous êtes Page d'accueil > Perception Technique >

Perception technique


L’ensemble des analyses menées dans le cadre du projet Beauregard a comme fondement le croisement des perceptions de différents groupes d’acteurs présents et jouant un rôle sur le territoire urbain concerné par l’analyse. Chacun d’eux a des opinions propres qui s’avèrent parfois divergentes, parfois convergentes.

Trois groupes principaux se distinguent : "les habitants", "les techniciens" et les "conseillers communaux".

La perception des techniciens est très importante car ce sont eux qui étudient les dossiers et garantissent le respect de la législation. Ils sont également l’interface entre la population, les élus politiques et la réglementation en vigueur.

Ils se posent souvent les mêmes questions que la population mais apportent un regard prospectif. Ils donnent à la fois une vision plus pointue et plus globale. C’est l’interaction entre cet avis et celui de la population qui améliorera la qualité des projets réalisés.

Pour en faciliter la compréhension, les résultats produits sont synthétisés en "clés de lecture du territoire", chaque clé ouvrant une porte d'entrée pour mieux appréhender ce territoire transfrontalier.

Les techniciens sont de formations variées (architecte, ingénieur, urbaniste, historien de l’art, géographe-urbaniste, économiste,…) et appartiennent à des administrations ou institutions d’utilité publique touchant l’urbanisme (Administration communale, MET (Direction des routes de Charleroi), DGATLP (Direction de l’urbanisme et de l’architecture ainsi que la Direction extérieure de Charleroi), DGPL (Division des Infrastructures - Routes subsidiées), Intersud (devenu Igretec), CAUE, ADUS, Espace Environnement).

La perception des techniciens s’est effectuée dans 4 domaines : l’analyse paysagère surtout dans sa dimension d’intégration des noyaux bâtis, l’urbanisme et l’architecture, surtout comme approche des qualités des ensembles dans leur contexte morphologique et patrimonial et un zoom sur le "petit patrimoine "comme renforcement des qualités urbanistique et architecturale des lieux. Elle s’est aussi effectuée à deux échelles géographiques : locale et transfrontalière.

La première approche des techniciens a été menée par les trois opérateurs : ADUS, CAUE et Espace-Environnement sur base de visites de terrain, de relevés photographiques donnant lieu à de petites études et d’analyse de documents, surtout cartographiques.

C’est la qualité des ambiances urbaines qui guide l’analyse.

Par la suite, les techniciens des administrations locales et régionales ont enrichi la réflexion sur base des premières analyses produites. Le résultat final est le fruit de l'apport de l'ensemble de ces "techniciens".


   > Bien Etudier l’Aménagement Urbain Et Garantir le Renouvellement Durable <