observatoire  BEAUREGARD
> Valorisation concertée des centres urbains <
| Perception Citoyenne | Perception Technique | Démarche Participative | Activités | Infos Utiles |
Vous êtes Page d'accueil > >

Monceau-Saint-Waast : Potentialités patrimoniales et urbanistiques


Installé sur un relief de versants de vallées, Monceau-saint-Waast profite d’un cadre de vie d’exception, dont le caractère bocager et agricole a été préservé. Ses 500 habitants, au recensement INSEE de 1999, se dispersent en de nombreux hameaux, chacun possédant ses qualités paysagères propres. Le centre, où se situe une large place végétale bordée d’habitations et d’équipements, est d’une remarquable qualité, tant morphologique que paysagère ; elle regroupe une partie des habitants, de façon plus agglomérée.

Le cadre paysager de qualité de Monceau a attiré de nombreux nouveaux habitants, qui ont construit les seuls terrains restants destinés à la construction sur le territoire communal. Aujourd’hui, la municipalité doit faire face à une demande encore présente de constructions, sur un site qui risque d’y perdre son authenticité paysagère.

Relativement isolée des autres communes de l’agglomération et plus largement du pays d’Avesnes, la commune souffre de cet éloignement, qui implique l’utilisation inconditionnelle des véhicules personnels pour les déplacements journaliers ainsi pour l’accès aux services de base.

Le patrimoine rural de la commune est en bon état général ; maisons paysannes et fermes en marteau ou à cour carrée sont disséminés dans les différents hameaux. Ces constructions constituent la majeure partie du patrimoine architectural de la commune. Leur conservation et entretien est de ce fait l’action à privilégier pour le renforcement de l’identité communale.


Evoquons quelques constats ou observations des techniciens lors des relevés de terrain et appelant à notre sens une réflexion complémentaire :

  

Potentialités :

1 - La place centrale, dont la configuration est très proche de l’organisation de l’époque, cadrée par des bâtiments anciens remarquables et un alignement de ligneux, est tout à fait représentative de la commune, rurale, au cadre de vie de qualité, 

2 - La brasserie centenaire, ou ferme brassicole, en cours de reprise par l’Agglomération, va être réaménagée pour permettre la reprise de l’activité, dans un objectif de sensibilisation et de démonstration,

3 – L’église, bordant la place du village, a son entrée marquée par deux marronniers, dont la taille draconienne a malheureusement réduit l’envergure.

4 –  Un cadre de vie bocager de qualité, typique du territoire Avesnois,

5 – Un patrimoine architectural remarquable, depuis les maison rurales et fermes ayant conservé leurs attributs, jusqu’aux quelques maisons de maîtres éparpillées sur le territoire au milieu des prairies.

 6 – Grâce à son relief, la commune dispose de panoramas paysagers intéressants sur son territoire.

 

 Problématiques à améliorer :

1 – La commune, de part son isolement et son urbanisation linéaire, génère de nombreux déplacements, en grande majorité réalisés en véhicule personnel, et ce même pour les services de première nécessité.

 2 – Comme toute commune profondément rurale dépendant d’un pôle urbain, la commune manque cruellement de services de proximité pour ses habitants.

 3 –  La prédominance dans le parc d’habitat, de l’habitat ancien datant d’avant 1948, engendre un niveau de confort moyen plus faible que dans les autres communes de l’agglomération : près de 8% des logements ne possèdent pas le niveau de confort de base.


  
Le projet Beauregard
  
> Bien Etudier l’Aménagement Urbain Et Garantir le Renouvellement Durable <