observatoire  BEAUREGARD
> Valorisation concertée des centres urbains <
| Perception Citoyenne | Perception Technique | Démarche Participative | Activités | Infos Utiles |
Vous êtes Page d'accueil > Infos Utiles > Le projet Beauregard

Le Projet Beauregard


Les cours d’eau font fi des frontières. Ils transportent les hommes, favorisent les échanges, propagent les idées et les styles. La Sambre ne fait pas exception à la règle et la frontière franco-belge n’a en rien empêché les brassages culturels. Au-delà d’une continuité géographique et paysagère, on constate, au fil de ses courbes, non seulement l’émergence d’industries sœurs mais aussi de styles architecturaux très proches.

La conscience d’une réalité transfrontalière commune apparaît le long de la Sambre mais cette relation est encore insuffisamment connue et exploitée.

Voilà pourquoi deux territoires frontaliers décident d’œuvrer ensemble pour valoriser leurs richesses et leur identité : le paysage, les caractéristiques et la qualité des centres urbains, l’architecture. Cela dans une optique d'échange et de développement d'une culture de la participation.

Pour visionner le diaporama de présentation du projet Beauregard, cliquez ici.



Le projet Beauregard (acronyme de Bien Etudier l’Aménagement Urbain Et Garantir le Renouvellement Durable) vise à renforcer l’identité culturelle du Val de Sambre transfrontalier par une valorisation concertée de ses centres urbains.

Aujourd’hui, la démarche de requalification urbaine s’appuie sur les étapes de l’histoire. Cette approche est sans aucun doute complexe mais elle est garante d’un développement urbain "durable". L’énorme dynamisme passé est révolu mais il est possible de redonner un sens au cadre de vie.

On peut redonner de l’attractivité en apportant une créativité puisée dans la culture d’aujourd’hui, en respectant celle du passé et en assurant celle des générations futures.

 En résumé, le projet consiste en une valorisation concertée des centres urbains.

 "Valorisation" : le but est de mettre en valeur, d'améliorer la situation existante.

"Concertée" : se fait en impliquant les différents acteurs (élus, techniciens, populations) dans une démarche participative.

"Centres urbains" : il s'agit d'un patrimoine commun potentiellement propice au développement durable. Ceux-ci caractérisent une ambiance urbaine, donne une originalité à une région. De petites actions peuvent y entraîner une nette amélioration de l’image et, par là, celle de la région.

 

Ce projet transfrontalier est soutenu par la Commission Européenne et la Région wallonne. Il a débuté dans le cadre du programme Interreg Il et se poursuit dans Interreg IIIa.

Il est mené par :

- Espace Environnement asbl

- l'Agence de Développement et d'Urbanisme de la Sambre (ADUS)

- le Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement du Nord (CAUE)

Les partenaires du côté belge sont : la Communauté du Pays de Charleroi, Val de Sambre et Sud Hainaut (communes d'Erquelinnes, Fontaine-l'Evêque, Ham-sur-Heure, Lobbes, Merbes-le-Château, Montigny-le-Tilleul et Thuin).

Les partenaires du côté français sont : l’Agglomération Maubeuge Val de Sambre, les communes d'Assevent, Aulnoye-Aymerie, Bachant, Boussois, Colleret, Cerfontaine, Elesmes, Feignies, Jeumont, Leval, Louvroil, Ferrière-la-Petite, Ferrière-la-Grande, Marpent, Maubeuge, Monceau-St-Waast, Neuf-Mesnil, Pont-sur-Sambre, Recquignies, Rousies, Obrechies et Vieux-Mesnil).


  
Le projet Beauregard
  
> Bien Etudier l’Aménagement Urbain Et Garantir le Renouvellement Durable <